• Suivez-nous sur :
  • facebook
  • twitter

fhadimaclogo

Traitement

Traitement de l'hypertension artérielle chronique

Dans les rares cas où une cause est trouvée, le traitement de cette dernière peut entraîner parfois la guérison de l'HTA (en retirant chirurgicalement un adénome de Conn par exemple).

Le traitement repose sur la compréhension des mécanismes physiopathologiques de régulation de la tension artérielle.

Le traitement de l'hypertension artérielle vise à la normalisation des chiffres tensionnels, afin d'en prévenir les complications. Cette prévention, par certains médicaments, et sur des critères de morbimortalité, a été prouvée par des essais pour des seuils de 160/95 mmHg (140/80 mmHg chez les diabétiques ou après un AVC). Il n'existe pas de preuve pour justifier un traitement pour des seuils plus bas[]. Les recommandations américaines[] visaient une TA inférieure à 140/90 jusqu'à la dernière actualisation qui ne vise plus qu'une TA à 150/90 chez la personne de plus de 60 ans.

Plusieurs moyens sont disponibles.

Règles hygiéno-diététiques

Les règles relatives à l'hygiène de vie et aux habitudes alimentaires peuvent parfois suffire à normaliser la tension artérielle et doivent toujours être proposées :

  • perte de poids, en cas de surcharge pondérale[20], afin de maintenir l'IMC (indice de masse corporelle) en dessous de 25 kg·m-2,ou à défaut, afin d'obtenir une baisse de 10 % du poids initial[21] ;
  • le cas échéant, suppression de la réglisse ;
  • diminution de la consommation de sel[22], si possible moins de 6g/jour[23], éviter la salière sur la table, les salaisons, les plats cuisinés ;
  • limiter la consommation d'alcool à moins de 3 verres de vin ou équivalent par jour chez l'homme et 2 verres de vin ou équivalent par jour chez la femme[23];
  • augmenter la consommation de fibres alimentaires, en particulier avec une alimentation riche en légumes et en fruits, et diminuer celle des graisses[24], en particulier les graisses dites saturées ;
  • augmenter la consommation de potassium (à condition d'avoir une fonction rénale normale)[25]
  • lutte contre les facteurs de risque associés (tabac, cholestérol, diabète, sédentarité) ;
  • utiliser une pilule faiblement dosée en œstrogènes ;
  • chez les neurotoniques, éviter le thé, le café, associer éventuellement la relaxation ;
  • mener si possible une vie calme et régulière, en respectant les heures de sommeil ;
  • recommandation de la pratique d'exercices physiques[26] : une activité physique aérobique régulière (au moins 30 minutes environ 3 fois par semaine[23]) ;
  • la consommation régulière de chocolat[27] ou d'ail[28] fait baisser légèrement les chiffres de pression artérielle.

Traitement médicamenteux

Le bénéfice des traitements médicamenteux antihypertenseurs chez les patients hypertendus, sans complication cardiovasculaire, est modeste : réduction de 2 à 10 AVC / 1 000 patients traités pendant 2 à 6 ans, réduction de 2 à 5 infarctus du myocarde / 1 000 patients traités pendant 2 à 6 ans[29].

Il est donné à vie. Il doit être, idéalement, simple, efficace et bien toléré. Il doit être naturellement expliqué au patient. La multiplicité des médicaments implique qu'aucun n'est parfait. Le choix est fait par le médecin en fonction du type d'hypertension, des maladies associées, de l'efficacité et de la tolérance des différents produits. Il est courant qu'il soit nécessaire d'essayer successivement plusieurs médicaments avant de trouver celui qui convient au patient traité.